Image d'entête
  • Nos offres

Nos actus

Restons connectés !

En savoir plus
Tout comme une entreprise, chaque individu bénéficie d'une réputation sur Internet. Il s’agit des informations le concernant qui circulent sur la toile. Ces données peuvent parfois porter préjudice mais, quand elles sont maîtrisées, elles peuvent devenir une belle vitrine. Dans la série "Italent vous conseille" après vous avoir donné nos meilleurs conseils pour rédiger un CVpour réussir un entretien d’embauche ou encore un entretien sur Skype, voici nos secrets pour vous créer une bonne e-réputation et pour l’optimiser sur le long terme. créa e-réputation 5

1) Soignez votre image

Qu’il s’agisse d’un CV en ligne, de photos ou encore d’avis déposés sur des forums, tous ces contenus contribuent à votre réputation sur internet. Ces données vous serviront de vitrine, alors mieux vaut qu’elles véhiculent un message positif. Veillez à ce que les informations que vous mettez en ligne ne risquent pas de nuire à votre image lors d’un recrutement, certains contenus peuvent rester très longtemps en ligne et vous porter préjudice des années après leur publication. Un classique primordial : ATENCION O FOTE D’ORTOGRAFE. De même, attention au pseudonyme et à l’adresse mail que vous utilisez : ne sous-estimez pas les capacités des recruteurs, si l’idée de se créer un compte sous un pseudonyme autre que son Prénom/Nom paraît judicieuse, ça n’empêchera pas les recruteurs de vous retracer (c’est leur métier). Optez alors pour un pseudonyme professionnel ou en tout cas classique, de même pour l’adresse mail (on est souvent peu fiers de nos anciennes adresses hotmail).  

2) Commencez par un état des lieux : googlisez-vous

Avant toute chose, si ce n’est pas déjà fait, évaluez votre e-réputation. Le premier réflexe est de googliser son propre nom pour voir et lire ce qui circule à votre sujet (parfois, on peut avoir de belles surprises). Analysez les résultats obtenus sur les deux premières pages (peu de gens consultent les pages suivantes). S’agit-il de contenus dont vous aviez connaissance ? Souhaitiez-vous les rendre publics ? Quelle image donnent-ils de vous ? Est-ce en adéquation avec l’image que vous souhaitez renvoyer ? Si ce n’est pas le cas, contactez les sites internet en question pour modérer les contenus.  

3) Gérez vos paramètres de confidentialité

Chers internautes, vos amis sont vos pires ennemis. Et même si vous maîtrisez votre propre contenu, vos amis eux, ne pensent pas à mal quand ils vous identifient sur une photo en soirée (et il faut le dire, sur laquelle vous n’êtes pas forcément à votre avantage…). Alors au lieu de tous les supprimer de votre liste et de vous retrouver seul au monde, commencez par vérifier vos paramètres de confidentialité notamment sur Facebook. Prenez le temps de classer vos "amis" en fonction des liens que vous avez avec eux, puis allez dans la rubrique « Paramètres d’identification et de journal ».  Vous pourrez  ainsi  y gérer les critères de diffusion de vos posts, des commentaires déposés sur votre page, des notifications...

 

4) Segmentez vos publications : chaque réseau a son contenu

Choisissez vos publications en fonction du site que vous utilisez et privilégiez les informations « utiles » (la date du brevet des collèges et de votre JAPD ne sont pas indispensables). En fait, c’est comme dans la vraie vie, on ne raconte pas ses soirées entre amis à un potentiel recruteur… (sauf si il vous le demande, ce qui est très peu probable). A partir de ce principe, on peut « considérer Facebook comme notre domicile, Twitter comme une place publique et LinkedIn et Viadeo comme notre bureau ». Sur Twitter, évitez d’étaler votre vie personnelle (le fait que vous viviez une idylle amoureuse avec votre compagnon n’intéresse pas forcément les recruteurs) ni d’entrer dans des débats polémiques. Linkedin, Viadeo et Google +, quant à eux, vous serviront de vitrine professionnelle, ne les négligez pas, soyez-y actifs (et réactifs) !  

5) Évitez les mauvaises surprises : faites une veille régulière 

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises et continuer à pérenniser votre e-réputation, mieux vaut rester vigilant et effectuer une veille régulière. Pour cela, il existe plusieurs outils. Le plus simple est de créer une alerte sur Google Alertes. Vous serez ainsi informé de toute nouvelle publication vous mentionnant. De la même façon, Tweetbeep vous envoie une alerte à chaque fois qu’un tweet est publié sur vous. Enfin, Webmii permet de faire une veille à la fois sur Google, Bing, Facebook et Twitter. Simple, pratique et gratuit !   En résumé, pour optimiser votre e-réputation : soignez votre image, gérez et modérez les contenus dans lesquels vous apparaissez, utilisez chaque réseau social à bonne escient, restez en veille permanente et surtout, soyez présent !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Accepter En savoir plus Fermer
La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×