Image d'entête
  • Nos offres

Nos actus

Restons connectés !

En savoir plus
Ça y est, vous avez fini par décrocher un entretien pour le poste de vos rêves, bravo ! Mais non, ça n'est pas terminé, le match continu. Quelle sera la démarche à suivre à l’issue de l’entretien ? Faut-il relancer le recruteur en l’absence de réponse ? Comment procéder ? Maintenant que vous avez toutes les cartes en main pour réussir votre entretien d'embauche, on vous donne quelques conseils à suivre afin de bien gérer la suite du processus et de mettre toutes les chances de votre côté. crea-1-apres-entretien

1) Préparez-VOUS dès la fin de l'entretien

La fin de l’entrevue avec le recruteur est un moment clef dans la préparation de la suite d’un entretien d’embauche. Lorsque votre interlocuteur vous fait comprendre que la rencontre touche à sa fin :
  • remerciez-le de vous avoir reçu(e) ;
  • renseignez-vous afin de savoir si c’est lui qui vous recontactera afin de vous communiquer sa décision ou si c’est vous qui devez prendre l’initiative de le contacter.
  • n’oubliez pas de demander au recruteur quand il sera susceptible d’avoir pris sa décision. Vous saurez ainsi combien de temps il vous faudra patienter et à partir de quand vous pourrez envisager une éventuelle relance.
  • si le recruteur ne vous a pas transmis ses coordonnées, demandez-lui une carte de visite, une adresse mail et / ou un numéro de téléphone. Ça vous évitera de vous sentir (très) seul lorsque le moment fatidique de la relance arrivera.
Suivre ces points est une manière de montrer sa motivation au recruteur, son implication mais aussi de renouveler de manière indirecte son intérêt pour le poste proposé.  

2) Pensez à remercier vos interlocuteurs

Les instants qui suivent l’entretien d’embauche font toute la différence et vous permettront de vous démarquer des autres candidats. Il est de plus en plus courant d’envoyer un e-mail de remerciements à la personne qui vous a reçue en entretien : à la fin de la journée si vous êtes passé le matin, ou le lendemain matin si vous êtes passé en journée. Ce message est un excellent moyen de rappeler votre intérêt pour le poste et constitue également une première forme de relance du recruteur. L’e-mail envoyé devra être synthétique :
  • montrez au recruteur que vous avez saisi les enjeux du poste proposé ;
  • rappelez-lui rapidement vos points forts et les éléments qui font de vous "le" candidat idéal ;
  • éclaircissez éventuellement un ou deux points ayant été brièvement abordés au cours de l’entretien (une compétence non abordée, une expérience méritant d’être valorisée, etc.).
  • c'est aussi l'occasion de rebondir et de rattraper les éventuelles erreurs que vous auriez pu faire lors de l'entrevue, rassurez le recruteur sur les points que vous n'avez pas parfaitement maîtrisés !
S’il est bien rédigé, votre e-mail montrera au recruteur que vous possédez un bon esprit de synthèse et cela vous permettra de vous distinguer. En effet, lorsque l’on est en compétition avec plusieurs autres candidats, tous les moyens (ou presque) sont bons pour se démarquer et ne pas se faire oublier. Si plusieurs personnes étaient présentes lors du recrutement, envoyez le message à chacun de vos interlocuteurs, pour ne froisser personne.  

3) Relancez votre recruteur

La personne qui vous a reçue devait vous recontacter après quelques temps mais silence radio, votre téléphone ne sonne pas et vous rafraîchissez désespérément votre boîte de réception en quête d'un retour de leur part. Ne paniquez pas et ne vous rongez pas les ongles jusqu'au sang (ça fait mauvais effet lors d'un entretien). Cette absence de réponse peut signifier plusieurs choses : manque de temps, imprévu ou encore, retard dans la prise de décision. Il se peut également que le recruteur doive encore consulter ses collaborateurs ou ses supérieurs avant de faire part de sa décision finale. Quelle que soit la raison, ne vous formalisez pas et ne le prenez pas pour un manque de considération à votre égard. Pour reprendre contact avec la personne qui vous a reçue en entretien, rien de plus simple. Si le recruteur ne vous a pas encore contacté, relancez le à partir des 7 jours qui suivent en envoyant un e-mail ou mieux, en l’appelant. Sans bien sûr lui mettre la pression ou lui faire de reproches – ce serait malvenu de vote part –, rappelez-lui que vous vous êtes rencontrés à telle date, réaffirmez ensuite votre intérêt pour le poste et demandez simplement quand l’entreprise pensera avoir fait son choix définitif. Si vous êtes toujours en liste pour le poste proposé, relancer votre recruteur permettra peut-être de faire remonter votre CV dans la pile des candidatures sélectionnées : cela vous permettra de vous distinguer, de montrer que vous êtes réellement impliqué(e) et que votre candidature est sérieuse.  

4) PAS DE HARCÈLEMENT !

Évitez de relancer un recruteur avant la date de réponse prévue, personne n'aime être harcelé. Il pourrait croire que vous tenter de lui forcer la main, et risque de ne pas apprécier. Cependant, relancer une seconde fois un employeur suite à entretien d’embauche est tout à fait envisageable si :
  • le processus de recrutement prend plus de temps que prévu et que l’entreprise vous a demandé de rappeler ultérieurement.
  • l’entreprise vous a indiqué qu’elle vous contactera à nouveau mais ne le fait pas.
 

5) Et si la réponse est négative ?

Un candidat avait un profil plus adapté que le vôtre et c'est lui qui a été retenu. Ne baissez pas les bras, rien n'est perdu : gardez à l'esprit qu'1 recrutement sur 6 se solde par un départ pendant la période d'essai. Il faut donc se tenir prêt à cette éventualité : remerciez l'expéditeur, en expliquant votre déception car, avant tout, vous étiez profondément motivé pour ce poste. Après ce retour, ne restez pas bloqué sur cette expérience et focalisez vos efforts sur les nouvelles offres d’emploi publiées en préparant vos prochains entretiens avec application ; le prochain sera le bon !   Pour plus de conseils bien gérer la suite de votre entretien, contactez-nous sur ITalent.fr, rubrique CONTACT, ou sur nos réseaux sociaux Facebook,Twitter, InstagramLinkedIn et Viadeo !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Accepter En savoir plus Fermer
La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×