Image d'entête
  • Nos offres

Nos actus

Restons connectés !

En savoir plus
25 juillet 2017

Les containers Docker – une petite révolution sur la gestion des environnements

Que vous soyez développeurs, administrateurs systèmes ou DSI, vous avez certainement entendu parler de Docker. italent vous propose d’en connaître un peu plus sur cet outil qui change les règles du développement et de la virtualisation.

containers docker

Le fonctionnement de Docker

Docker est la solution de containerisation la plus utilisée au monde. La première version est sortie en mars 2013 et a rapidement suscité beaucoup d’intérêt. Avec de nombreuses contributions sur Github, la version 1.0 est sortie en 2014 et a provoqué quelques bouleversements. Même si on ne considère que seul 10% des entreprises utilisent Docker en production, 30% sont actuellement en test avec l’outil.

La contenairi-koi ? Il y a encore quelques années, pour mutualiser les ressources informatiques, les administrateurs utilisaient (et utilisent encore) des serveurs virtuels. Il s’agit d’utiliser toutes les ressources d’une machine physique en y installant virtuellement plusieurs machines. Les ressources sont ainsi mutualisées et permettent de faire quelques économies. Chaque serveur virtuel dispose de son propre environnement et donc aussi d’un OS. L’OS consommant beaucoup de ressources, la contenairisation est arrivée comme une solution pour mutualiser un OS mais conserver des environnements indépendants pour chaque application.

Les métriques généralement constatées montrent qu’il est possible d’héberger 4 à 6 fois plus d’applications avec Docker qu’avec les solutions de virtualisation comme Xen ou KVM.

Docker est une technologie open source qui a tout d’abord été compatible sur les environnements Linux puis portée vers Windows.

Les avantages DE DOCKER

L’avantage principal de Docker est sa légèreté. Un conteneur contenant l’image d’une application sera beaucoup moins volumineuse à transférer, à installer et à lancer. Il s’agit donc d’un énorme avantage pour la scalabilité des applications et ainsi démultiplier le nombre de conteneurs en fonction des besoins.
Docker permet aussi de découper les applications métiers en micro services limitant alors les risques et multipliant les possibilités de gestion de la charge.

Constituer un environnement de développement ou de recette est également facilité. Avec Docker, lorsqu’une nouvelle ressource arrive sur votre projet, elle dispose du même environnement que se collègues et cela évite alors les problèmes du type « je ne comprends pas, ça marchait sur mon poste ». Les développeurs disposent tous de mêmes versions et dépendances.

Les services Cloud comme AWS ou Azure acceptent de plus en plus les conteneurs Docker. Ainsi, plus besoin de lancer un nouveau service EC2 pour déployer votre application ce qui permet de gagner en ressources et en disponibilité.

Démarrer avec Docker

Si vous souhaitez vous lancer sur Docker, rendez-vous sur le site officiel où un tutoriel vous expliquera les principes de l’outil et ses avantages : https://docs.docker.com/get-started/

Cet exemple permet de mieux comprendre comment créer une application, comment la rendre scalable, la déployer sur différentes machines, sauvegarder des données partagées entre conteneurs et finalement comment mettre l’application en production.

Pour toujours plus d’actualités sur nos offres et l’emploi dans l’IT, suivez-nous sur FacebookTwitter,InstagramLinkedIn et Viadeo !

La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×