Image d'entête
  • Nos offres

Nos actus

Restons connectés !

En savoir plus
12 avril 2016

RÉUSSIR UN ENTRETIEN D’EMBAUCHE : 10 CONSEILS POUR BIEN SE PRÉPARER

Après vous avoir donné 10 conseils pour vous faire remarquer grâce à votre CV, intéressons-nous désormais à la préparation de l’entretien d’embauche. Que voulez-vous, nous sommes ainsi chez ITalent Recrutement, nous aimons vous aider et vous conseiller, c’est notre métier ! Communication non-verbale, langage, dress-code… Votre parcours professionnel et votre habilité à bien le présenter ne sont pas les seules choses que vous devez préparer : les recruteurs sont également sensibles à votre attitude en entretien. Voici donc 10 conseils pour bien réussir un entretien d’embauche.

 

10 conseils pour réussir un entretien d'embauche
 

1. Préparez votre entretien d’embauche

Pour réussir un entretien d’embauche, il n’y a pas de secret. La préparation préalable est essentielle. Ne venez pas les mains dans les poches en misant tout sur l’improvisation : préparez votre entretien d’embauche et accumulez un maximum d’informations sur l’entreprise pour laquelle vous postulez. Par exemple, il est très bien vu de connaître l’histoire de l’entreprise, son marché, ses métiers, son actualité… Vous devez également connaitre parfaitement le poste pour lequel vous vous présentez. Ainsi, les missions et les compétences attendues ne doivent avoir aucun secret pour vous.

Dans le cas particulier où vous passez par un cabinet de recrutement dans votre recherche d’emploi, vous ne connaîtrez probablement pas à l’avance l’entreprise pour laquelle vous passerez un entretien. Dans ce cas, il est utile de vous renseigner sur le cabinet, de connaître ses spécialités, ses spécificités, son process de recrutement… Il peut être également utile de vous renseigner sur les entreprises du secteur où vous postulez, ne serait-ce que pour avoir une vision globale du marché.

 

2. Anticipez les imprévus

Nous vous conseillons vivement d’arriver à votre entretien d’embauche avec une avance de 10 à 15 minutes. Soyez prévoyants et prenez de l’avance en cas d’imprévus : les pannes dans les transports en commun ou les bouchons sur la route sont fréquents ! Ne faites pas attendre un recruteur, cela pourrait vous pénaliser avant même le début de l’entretien. Si malgré tout vous pensez arriver avec du retard, prévenez immédiatement l’entreprise. La raison de votre retard peut être citée si elle est externe, cela peut arriver à tout le monde, et le dire vous donnera du crédit. En revanche, si vous êtes en retard à cause d’une panne de réveil, évitez d’en parler…

 

3. Faites bonne impression !

C’est bien connu : dans un entretien d’embauche, les 5 premières secondes sont les plus importantes. Pour réussir un entretien d’embauche, apprenez à faire bonne impression. Adoptez la bonne attitude (en étant avenant, souriant, respectueux, confiant) mais soignez aussi votre image. Virginie Cozic, directrice d’une agence de conseil en image, explique que vous êtes jugés à « 55% sur votre apparence, à 38% sur votre gestuelle et à seulement 7% sur vos propos » en entretien. Si ce « diktat de l’apparence » semble regrettable, il est évident que la tenue vestimentaire que vous porterez aura une incidence sur vos chances de réussite. Petit conseil d’ami : prêtez une attention particulière aux chaussures que vous comptez porter; peu importe que vous portiez des chaussures de ville ou des baskets, l’essentiel est qu’elles soient appropriées au poste et surtout que l’on n’ait pas l’impression que vous venez de faire un parcours du combattant. Pour ne pas prendre de risques et si vous n’avez pas une confiance totale en vos goûts vestimentaires, investissez dans une tenue professionnelle destinée aux entretiens d’embauche de type costume ou tailleur : ce pourrait être le meilleur investissement de votre carrière. Enfin, les recruteurs se souviennent plus facilement des candidats lorsqu’ils portent un objet distinctif : cela peut-être une monture de lunettes originale, une montre, un bijou, un accessoire, du vernis à ongles… Restez vous-même mais professionnels, et surtout soyez imaginatif !

 

4. « Parlez-moi de vous… »

C’est une question piège redoutée par les candidats qui reste pourtant un grand classique en entretien d’embauche. Inutile de stresser : le recruteur n’attend pas que vous lui racontiez votre vie depuis vos premiers pas. Cette question n’a pas pour objectif de vous déstabiliser, mais plus de tester votre capacité à adopter un discours clair et synthétique en lien avec le poste pour lequel vous êtes en entretien. Il ne sert à rien d’en faire des tonnes pour réussir un entretien d’embauche et bien répondre, allez à l’essentiel et soyez sincère.

 

5. Soyez sûr de vous

Le meilleur moyen de réussir un entretien d’embauche est d’être conscient de ses capacités et de ses qualités. Vous connaissez votre valeur : montrez-là. Faites ressortir vos qualités sans pour autant exagérer. Restez honnête, et faites attention à l’emploi de superlatifs. Si vous vous surestimez ou vous faites passer pour une personne imbue d’elle-même, il est certain que le recruteur s’en apercevra.

 

6. La forme au service du fond

Vous avez un CV en béton. Votre parcours professionnel colle parfaitement au poste pour lequel vous postulez. Vous êtes sûr de vos capacités, et votre dress-code est irréprochable. Cependant, le jour de l’entretien, vous ne parvenez pas à convaincre le recruteur et vous ne comprenez pas pourquoi. La raison est pourtant simple : qu’importe le fond, pour qu’un discours soit entendu, il faut y mettre les formes.

Maîtrisez l’intonation de votre voix et votre gestuelle pour accompagner votre présentation. Regardez le recruteur. Tenez-vous droit. Prêtez attention à votre jeu de mains. Souriez, montrez votre motivation pour le poste. Même si tous cela peut sembler secondaire, le recruteur sera sensible à la manière dont vous vous comportez. Tout cela peut sembler difficile, mais rassurez-vous : si vous êtes motivé par l’opportunité pour laquelle vous postulez, faites simplement l’effort de le montrer, et le reste viendra naturellement. :-)
Imaginez un candidat qui se décrit comme dynamique avec une voix molle et l’air endormi. Vous voyez l’idée ? Eh bien c’est exactement l’inverse qu’il faut faire.

 

7. Montrez vos capacités d’évolution

Lors de votre entretien d’embauche, n’hésitez pas à montrer votre motivation pour évoluer au sein de la société. En plus de rassurer le recruteur en lui montrant que vous comptez postulez pour du long terme, poser des questions à propos des perspectives d’évolution montre votre dynamisme et votre ambition pour le poste. Si vous souhaitez tirer l’entreprise vers le haut, l’entreprise vous accompagnera dans l’évolution de votre carrière.

 

8. Je collectionne les boîtes de camembert

Vous avez démontré tout votre professionnalisme, félicitations ! Il est maintenant l’heure de donner davantage de profondeur à votre candidature et de parler de vous dans un contexte extraprofessionnel… Vous l’avez senti venir, et nous y voici : le fameux moment de parler de ce qui vous tient à cœur. Vos loisirs, vos passions, vos centres d’intérêts, vos lectures, vos voyages, le sport que vous pratiquez ou encore vos goûts cinématographiques… Tous vos loisirs sont une source d’informations inépuisable sur votre personnalité que le recruteur se fera un plaisir d’exploiter. C’est un passage obligé en entretien, et c’est un moment important pour vous démarquer. Finalement, ce que vous dites importe peu, le recruteur s’intéressera davantage à la façon dont vous présentez les choses ; avec humour, gêne ou formalisme. En tous cas, si vous avez envie de vous dévoiler, essayez de faire ressortir vos traits de caractères et vos passions en adéquation avec les compétences exigées pour le poste. Si vous pratiquez un sport collectif, il peut être intéressant de le souligner dans le cas d’un poste nécessitant du travail en équipe. Si vous dessinez, cela peut-être utile pour un poste où la créativité est requise. Si vous collectionnez les boites de camembert, gardez ce petit secret pour vous ou alors faites preuve d’un peu d’autodérision.

En somme, adaptez votre discours au poste, mais faites tout de même attention : une préparation trop pointue et le manque d’échanges spontanés peuvent faire naître le doute dans l’esprit du recruteur. Restez avant tout vous-même : c’est la clé pour réussir un entretien d’embauche !

 

9. Merci pour ce moment

Cela peut sembler évident, et pourtant… Laissez une dernière impression positive, soignez la manière dont vous mettez un terme à l’entretien : c’est votre dernière occasion de montrer votre motivation et votre attrait pour le poste et l’entreprise. Si un recruteur vous demande si vous avez des questions, il est très conseillé d’avoir noté les points que vous souhaitez approfondir, afin de montrer que vous vous projetez déjà dans le poste et que vous le prenez à cœur. Au moment de partir, n’oubliez surtout pas de remercier le recruteur ainsi que les personnes qui vous ont accueilli, et surtout de l’interroger sur la suite du processus de recrutement. Envoyez un mail le lendemain, et téléphonez la semaine suivante pour montrer votre implication.

 

10. Démarquez-vous !

Dans un poste très sollicité par les candidats, vous démarquer sera votre meilleure chance de parvenir à vos fins. Votre CV doit vous ressembler tout en étant absolument conforme à ce qu’attendent les recruteurs.
Il est également important de faire attention à votre e-réputation : travaillez votre profil sur les réseaux sociaux professionnels, faites attention à ce qui est visible sur vos réseaux sociaux personnels, et ajoutez à chaque fois votre petite touche personnelle.
Préparez et soignez votre entretien d’embauche, sortez du lot par votre manière de vous exprimer. Donnez votre maximum sans jamais en faire trop. Présentez-vous avec une tenue adéquate. Montrez votre originalité. Restez vous-même. Ayez confiance en vous, vous êtes unique. Mettez toutes les chances de votre côté, et lancez-vous !

 

Ce qu’il faut retenir de nos conseils pour réussir un entretien d’embauche

Dans des entretiens d’embauche qui se suivent et se ressemblent, c’est à vous de montrer votre vraie valeur. Du CV à la conclusion de l’entretien, restez vous-même avant tout et exprimez-vous uniquement sur des points pertinents. Préparez votre entretien avant de le passer pour mettre toutes les chances de votre côté. Entraînez-vous à vous mettre en avant et à expliquer clairement et synthétiquement vos compétences et expériences. Sachez parler de vous avec fluidité, posez des questions, soyez attentifs aux détails et intéressez-vous au poste, à l’entreprise et au recruteur. Votre vécu, vos passions et le bon déroulement de l’entretien constituent vos meilleures chances de vous démarquer.

 

Pour plus de conseils pour réussir un entretien d’embauche, contactez-nous sur ITalent.fr, rubrique CONTACT, ou sur nos réseaux sociaux Facebook,Twitter, LinkedIn et Viadeo !

La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×